COMMUNIQUÉSCONTRIBUTIONS

Lille verte ! Faire entrer massivement la nature à Lille

Communiqué de presse du 26 décembre 2019,

Municipales #Lille2020 : Violette Spillebout annonce la 4e mesure de son programme : 

Dans une ville trop minérale, qui subit plus de 60 jours de pics de pollution (contre 3 recommandés par l’Organisation Mondiale de la Santé), avec moins de 20 m2 de verdure par habitant (contre 48 en moyenne dans les grandes villes françaises), face à l’urgence climatique, face aux demandes bien légitimes des habitants, Violette Spillebout annonce son ambition de verdir la ville avec 3 actions fortes :

  • Les “Voies Vélo Express Végétalisées” 
  • 2 forêts urbaines  et 3 nouveaux bioparcs de plus de 10 ha
  • 50 coeurs de verdure partout dans la ville

25 VOIES VÉLO EXPRESS VÉGÉTALISÉES

La candidate propose de transformer 25 grands axes, boulevards et rues de Lille, pour les rendre plus propices à la marche à pied ainsi qu’au vélo, avec un double sens cyclable sécurisé, et des rangées d’arbres et des massifs plantés partout où c’est possible. Sur une rue sans difficulté de réseau souterrain empêchant les plantations, il est possible de planter un arbre tous les 10 mètres. 

“Nous souhaitons accélérer le rythme de plantations durant le mandat, avec environ 3000 arbres par an à Lille, soit 18000 arbres d’ici 2026”.

LISTES DES BOULEVARDS

  • Boulevard de la Moselle – Boulevard de Metz – Boulevard de Strasbourg – Boulevard d’Alsace – Boulevard de Belfort – Avenue du président Hoover – Boulevard Emile Dubuisson avec le Pont de Flandres – Boulevard Carnot – Boulevard Victor Hugo (jusqu’à l’angle du Boulevard Jean-Baptiste Lebas) – Boulevard Louis XIV – Boulevard des enfants – Avenue de Dunkerque avec le pont de Dunkerque – Boulevard de la Liberté – Boulevard Montebello – Boulevard Robert Schumann – Façade de l’Esplanade – Avenue Léon Jouhaux avec le Pont Léon Jouhaux – Avenue Le Corbusier – Boulevard de Lorraine….

LISTE DES RUES

  • Rue du Luxembourg – Rue du Molinel, rue Solférino, rue des Postes, rue du Faubourg des postes, rue royale, rue des urbanistes, rue d’Isly, rue Nationale, Rue du Faubourg de Roubaix, rue Armand Carrel, Rue de Douai, rue faubourg Arras, des Postes, du Jardin des plantes – Rue Pierre Legrand – Rue Bernos – Rue de Bavay – Rue de Turenne – Rue du Faubourg de Béthune, Rue de la Bassée –  Rue de Cambrai – Rue de Lannoy….

50 COEURS DE VERDURE EN VILLE

Visuel d’architecte du futur aménagement du square de l’Insurrection à Vanves

Les Coeurs de verdure allient un secteur végétal arboré et des espaces de loisirs ou de repos (bancs, espaces de jeux pour enfants, etc.) sur des places, squares et carrefours à ré-aménager, sur des espaces en friche, des espaces délaissés municipaux et privés. 

Liste de premiers Coeurs de verdure : 

Square Morisson, Square Daubenton, Square de Ratisbonne, Place Maurice Schumann, Place Philippe Lebon, Place Jeanne d’Arc, Place du Maréchal Leclerc, Place Rihour, Place du Concert, Place Hentgès, Place de Strasbourg/Ronde, Place de la République, Place aux Bleuets, Place des Reignaux, place Caulier, Place Casquette, Espace Béranger, rue Boissy d’anglas, angles avenue Peslin – Dunkerque, rue Gutenberg ( ex usine peugeot), 59 rue Eugène jacquet, site de l’ancienne Poste, angle rues de Maubeuge- Jean Jaurès, rue bastion saint André, place pierre Dupont, ilot rues Lafarge-Austerlitz, rue du faubourg des postes (école Turgot), rue jean Giraudoux, angle rues Saint Druon- faubourg de Roubaix….

Liste à compléter en travaillant avec les habitants et les acteurs de chaque quartier. Les Coeurs de verdure seront pensés en concertation avec les habitants, en fonction des besoins spécifiques (sports, enfants, personnes seniors…) et seront 100% accessibles.

3 BIOPARCS ET 2 FORÊTS URBAINES

  1. Le grand parc des Remparts, véritable coulée verte au nord de Lille, aménagé et rendu visible 
  2. Le parc Saint-Sauveur relié au Parc Jean-Baptiste Lebas avec une voie piétonne et l’ouverture plus large des grilles du parc
  3. Le nouveau parc des Pyramides & de l’Ile des Bois Blancs autour de Marx Dormoy relié par une passerelle piéton / vélos
  4. Une forêt urbaine sur l’îlot Boschetti à Bois-Blancs
  5. Une forêt urbaine au Parc du grand but à Lomme qui redevient accessible, avec un chemin en provenance du métro, une navette d’accès, et des entrées identifiées

Les 3 nouveaux grands espaces naturels Bioparcs permettront :

  • recréer des espaces naturels et de biodiversité
  • participer à l’éducation écologique des enfants 
  • favoriser les loisirs en famille 
  • compléter l’offre de sports nature
  • susciter de l’émotion par l’immersion dans la nature

Les 2 nouvelles forêts urbaines de 3000 arbres chacune à Lille seront à la fois une réserve naturelle de biodiversité, et un véritable biotope au coeur de la cité afin que s’y expriment en symbiose les ressources naturelles animales et végétales. 

La « forêt urbaine » du quartier d’affaires d’Otemachi, à Tokyo, conçue en 2009 par Michel Desvigne.

“Nous engagerons bien sûr toutes les concertations nécessaires. Une fois les marchés de travaux passés, viendra alors le temps des aménagements et des plantations. Il nous faudra bien sûr respecter le cycle des saisons. Dans ces conditions, la livraison de l’ensemble des 5 nouveaux espaces naturels pourra se faire à partir de l’année 2022. C’est mon ambition.”

Violette Spillebout

Ces propositions répondent à des enjeux de transition écologique : 

  • Lutter contre une pollution de l’air insupportable et dangereuse pour la santé
  • Lutter contre le réchauffement climatique qui entraîne des îlots de chaleur.
  • Améliorer l’ambiance et le bien-être dans une ville trop minérale
  • Préserver la biodiversité

Cette végétalisation se fera dans le respect de la ressource en eau (sobriété dans l’arrosage et récupération des eaux usées ou de pluie).  Violette Spillebout veut aussi que les Lillois(e)s se réapproprient les parcs et squares existants, avec la présence d’un gardien de mai à octobre, pour la surveillance, la propreté, les prêts de jeux familiaux. 

Il faut aussi équiper ces parcs de toilettes publiques, de vidéoprotection et d’un éclairage nocturne, respectant la faune. Également prévues au programme, un ensemble de mesures  l’ensemble des mesures destinées à la circulation en vélo, au-delà des Voies Vélo Express Végétalisées.

Pour l’ensemble de ces actions, Violette Spillebout prévoit une large concertation avec les riverains concernés mais aussi avec les communes voisines susceptibles d’être concernées. Ces aménagements feront partie intégrante d’une relation à refonder entre la MEL et sa ville centre pour en garantir la bonne exécution.

Les mesures n°5 et 6 seront annoncées en janvier 2020, sur les quartiers de MOULINS et LILLE-SUD.