PRESSE

Investie par LREM, Violette Spillebout peut souffler avant de «faire respirer Lille»

Lancée depuis un an et demi dans une pré-campagne interne en forme de duel, Violette Spillebout est apparue détendue, ce jeudi matin, au lendemain de son investiture. Après une pause estivale, elle se lancera dans la campagne avec l’inauguration de son local, près de la place de la République, le week-end de la Braderie.

Au lendemain de son investiture comme candidate La République en marche (LREM) pour les municipales de 2020, Violette Spillebout, 46 ans, s’est dite ce jeudi matin « fière et heureuse ». Elle aurait pu ajouter « soulagée », tant les derniers mois ont été tendus en raison du bras de fer qui l’a opposée à la députée Valérie Petit, autre prétendante. Depuis que Gérald Darmanin avait été chargé d’arbitrer le duel, cette dernière semblait bénéficier d’un avantage. « Mais nous avions des échos de Paris qui nous laissaient entendre que c’était loin d’être perdu », confie un membre de l’équipe de Violette Spillebout. La preuve : le bureau exécutif de LREM a validé à l’unanimité la proposition de la commission d’investiture.

Voix du Nord 25 juillet 2019

Voix du Nord 25/07/2019

About Webmaster