COMMUNIQUÉS

“La dame de Lille”, un film qui pose question

Communiqué de presse du 20/11/2019

“La dame de Lille”, un film qui pose question

Jeudi 14 novembre dernier, 250 Lillois ont été invités à Sciences Po Lille pour l’avant-première de “Martine Aubry, la dame de Lille”, un film de la série “Élu public n°1” produite pour France 3. La chaîne publique en a ensuite promu la diffusion (ce lundi 18 novembre) et continue à largement promouvoir le replay en ligne dans les journaux locaux comme sur les réseaux sociaux. 

Contrairement à d’autres épisodes de la série (sur d’autres maires, filmés par d’autres réalisateurs) ce documentaire redore l’image de la maire socialiste et sert sa campagne presque annoncée aux municipales. Elle y apparaît sous son meilleur jour et les extraits choisis des interviews de quelques adversaires font qu’ils “ont bien du mal à en dire du mal » (selon 20 Minutes Lille). Le film est compris comme le bilan de la maire sortante, comme un reportage. Comme si son quart de siècle aux commandes de Lille avait été objectivement passé au crible. 

Pour Violette Spillebout, candidate pour la liste “Faire Respirer Lille” aux élections municipales de mars 2020 : 

“Il n’est pas question de critiquer le film qui en tant que création artistique doit être respecté. Mais il est présenté comme un bilan et il est relayé à grand renfort de publicité. Et nous sommes à 4 mois des élections municipales. Il influence donc sans aucun doute les électeurs. Si la maire sortante est candidate à sa propre succession, comment ne pas voir dans ce film une opération publicitaire (pour 0€ de frais de campagne). C’est de ma responsabilité de candidate à la Mairie de Lille de poser les questions : ” 

1/ Quelles collectivités territoriales ont financé indirectement le film via Pictanovo (ex- Centre Régional de Ressources Audiovisuelles) et pour quels montants ?

2/ Comment expliquer la différence de traitement entre les maires de la série dans les différentes villes ?

3/ Comment va réagir le CSA suite aux réactions (de candidats comme de citoyens) en pleine période électorale ?

4/ Je demande également à France 3 d’assurer l’égalité de traitement des candidat(e)s à l’élection municipale lilloise.

Réaction de Violette Spillebout sur Grand Lille TV