COMMUNIQUÉSCONSEIL MUNICIPAL

Un budget 2020 très loin des priorités quotidiennes des Lillois

Intervention des élus FAIRE RESPIRER LILLE au Conseil Municipal du 19 décembre 2019

Madame le Maire,

Chers collègues,

Ce budget primitif valide, une fois encore, une disruption entre votre réalité et celle que les lillois vivent.

Car enfin, si la dette lilloise est avec 369 millions d’euros à un niveau que vous jugez acceptable, votre majorité est-elle à ce point aveugle pour ne pas voir que de tels montants auraient mérité une ville offrant un autre visage ? Nous avons la même dette que Lyon, qui a deux fois plus d’habitants. Mais où sont nos grands projets attractifs, pas éphémères mais projectifs, qui permettraient le rayonnement de notre ville ? Alors que vous avez fait le forcing sur les moyens de Lille 3000, pour assurer une rente à une vision culturelle clanique et chère à votre cœur mais surtout au portefeuille des lillois, voici le résultat de tout cela : nous sommes la 4ème ville française la plus endettée hors Paris (et tout cela basé Madame le Maire sur vos chiffres, dernier tableau de la dernière page du budget primitif !). 

Depuis votre arrivée à la tête de la ville, sur le terrain des recettes, vous vous opposez depuis 25 ans à l’Etat qui maltraiterait en moyens financiers notre ville, pour justifier en compensation une terrible pression fiscale. « Vous le voyez bien chers concitoyens, ce n’est pas notre faute ! » Si Madame le Maire … Si, c’est votre bilan. L’augmentation de la taxe foncière de 23%, tout cela calculé sur des bases irréelles et faibles : serait-ce encore la faute de l’Etat ? C’est surtout la réalité d’un système injuste.  Le niveau de cette taxe a aussi découragé des Lillois de s’installer et notre ville n’est pas attractive. Opposition constante des populations les unes contre les autres … Et finalement, une hyper taxation généralisée qui repose sur la classe moyenne alors que la pauvreté elle, ne cesse d’augmenter …

Les dépenses de fonctionnement de la ville. Un sujet qui vous a opposé de façon constante à toutes les réalités là où d’autres grandes villes ont su réduire la note … Jusqu’au tour de magie de ce dernier budget de votre mandat : promesse annoncée de 1,52% des dépenses de fonctionnement pour 2020, due à une reprise de provision !

Or nous dépensons 10% de frais de fonctionnement de plus que les villes auxquelles nous pourrions nous comparer, soit 30 millions d’euros de plus que les villes auxquelles nous pourrions nous comparer. Nous vivons largement au-dessus de nos moyens. 

Par ailleurs, avec des dépenses d’équipement par habitant en baisse depuis 2018, nous constatons un manque criant de projection dans l’avenir, dans l’investissement dans le quotidien des lillois et des infrastructures qui sont à leur disposition.

Vous l’avez compris Madame le Maire, nous ne voterons pas ce budget. Parce qu’il ne propose pas aux lillois de préparer la ville de demain. Parce qu’il représente l’héritage que vous laissez à Lille et que nous ne pouvons signer un chèque en blanc alors que les lillois sont face à un choix historique et à un enjeu climatique majeur.


About Webmaster