PRESSE

La Croix : Municipales à Lille, derrière ligne droite pour les équipes de campagne

Marchés, porte-à-porte, réunions publiques : les activités militantes s’intensifient à deux semaines du premier tour. Exemple à Lille, avec les militants de la candidate LREM Violette Spillebout.

Ce vendredi matin à Lille, il fait un froid polaire et le marché de Lille-Sud tourne un peu au ralenti. « C’est un marché de fin du mois, c’est un quartier très très populaire ici », commente, en habitué, Jean-Marie Lambrecht. Pas question pour autant de faire l’impasse. Ce retraité de 73 ans, ancien du Parti socialiste et désormais soutien de Violette Spillebout, candidate de La République en marche (LREM) à la mairie de Lille, distribue aux passants tracts et programmes de sa championne.

La candidate LREM, ancienne directrice de cabinet de Martine Aubry, a emmené dans son sillage un certain nombre d’autres socialistes historiques lillois. Sur le marché, Jean-Marie Lambrecht et son épouse Sylviane sont aux côtés de Bernard Charles, ancien maire adjoint de Martine Aubry congédié après son soutien au macronisme en 2017. Tous habitants du quartier, ils sont les premiers arrivés ce matin-là mais ne restent pas seuls longtemps.

Sur le passage piéton qui marque l’entrée du marché, entre une épicerie et une boucherie halal, arrivent successivement les militants de Lutte ouvrière, du Parti socialiste puis du NPA. Tout ce petit monde s’agglutine au milieu de la rue, obligeant à de fameux zigzags les badauds que n’intéresserait pas cette campagne électorale.

Entre ex-camarades

Les colistiers de Violette Spillebout et les partisans de Martine Aubry, reconnaissables à leurs écharpes bleu ciel floquées au nom de leur patronne, se connaissent forcément très bien. Les échanges sont cordiaux, on parle des enfants ou des sujets du moment. « On ne s’embrasse pas, désolé, mais avec le corona-machin… », s’excuse une militante PS auprès d’un ex-camarade. Quelques piques sont lancées, tout sourire. « Vous distribuez des tracts dans toutes les boîtes aux lettres, vraiment ? Parce que chez moi, je n’ai toujours rien reçu… »

À voix plus basse, les petites phrases vont encore bon train. « Y a pas grand monde du quartier chez les socialistes », raille Jean-Marie Lambrecht. Les troupes de Martine Aubry n’ont aucun secret pour ce natif de Lille-Sud, qui fut secrétaire de section du PS pendant douze ans. « La bataille n’est pas facile, c’est sûr, elle a des réseaux partout. On le sait, on en a fait partie ! »

Encore beaucoup d’indécision

Conscients que la maire sortante est largement favorite, les équipiers de Violette Spillebout ne veulent pas désarmer. Après le marché du matin, place au porte-à-porte l’après-midi. Sous une météo détestable, un petit groupe arpente les rues du quartier de Fives, dans l’est de Lille. Mathieu Momméja, écharpe et bonnet de rigueur pour braver le vent et la pluie, se livre à ce travail de labourage tous les jours, alors que la campagne entre dans sa dernière ligne droite. Ce musicien, engagé depuis deux ans derrière la candidate LREM, apprécie cet exercice de conviction. « J’ai fait beaucoup de judo et je retrouve un peu la stimulation des compétitions sportives. » Il assure n’avoir été que très peu confronté à des réactions hostiles liées au contexte politique national.

« Sur les quatre personnes qui ont ouvert la porte, aucune ne savait pour qui elle allait voter », lance le militant à ses camarades après sa première rue, avec enthousiasme. Cette indécision, souvent rencontrée, n’est pas une mauvaise nouvelle pour l’équipe de campagne, qui se sait en position d’outsider. « Il paraît que 5 à 10 % des électeurs ne savent pas pour qui ils vont voter en entrant dans le bureau de vote », précise Emmanuel Chatelain, colistier de Violette Spillebout. « Quand on voit la vitesse à laquelle certaines personnes se laissent convaincre, on se dit que c’est le dernier à leur parler qui aura leur vote… », ajoute Vanessa Duhamel, également colistière et chef de file du MoDem lillois. « C’est pour ça qu’on est là sous la pluie ! »

La Croix du 1er mars 2020

About Webmaster