COMMUNIQUÉS

Lettre ouverte des conseillers de quartier Faire Respirer Lille

Emmanuel Chatelain, Maryvonne Savary, Audrey Regnauld, Ali Douffi

Ce dimanche 28 juin 2020, le  nouveau(elle) Maire de Lille sera élu(e). A deux jours de ce scrutin historique, nous, conseillers de quartier et colistiers de la liste Faire Respirer Lille voulons vous dire ceci. 

Vous, acteurs associatifs, êtes des acteurs incontournables de notre ville. Sans vous, Lille ne serait pas Lille. Beaucoup d’entre vous êtes d’ailleurs bénévoles et votre engagement vous honore. 

Avec Violette, nous voulons avant tout faciliter l’action des associations et recréer de la confiance : nous reverrons la répartition des financements en la réorientant vers les structures les plus fragiles, nous serons présents à vos côtés pour mieux connaître vos difficultés et vos contraintes. Avec Violette, nous nous engageons à être sur le terrain à 50% de notre temps : visites de vos structures dans chacun des quartiers de Lille Hellemmes Lomme et permanences régulières. 

Nous voulons aussi plus de démocratie et plus de liberté d’expression associative.  

Nous voulons pour les Lilloises et les Lillois une démocratie locale ouverte : plus transparente, participative et collaborative. Nous souhaitons redonner aux citoyens confiance en la politique. 

Aux côtés de Violette, nous incarnerons une nouvelle façon de travailler avec les associations, dans le respect, l’écoute, la bienveillance, l’équité, la transparence, la co-construction des projets. Ces valeurs, nous les avons chevillées au corps. 

Nous nous sommes engagés à être exemplaires, à nous comporter  avec dignité, probité, intégrité, transparence. Nous poursuivrons le seul intérêt général, à l’exclusion de tout intérêt personnel, directement ou indirectement, ou de tout autre intérêt particulier. 

Nous rejetons, bien sur toute forme de discrimination ou d’abus de pouvoir.  A ce titre, nous dénonçons toutes pratiques et pressions qui mettraient sous contrainte les associations de la ville. 

Il ne serait pas acceptable au 21ème siècle et dans une ville comme la nôtre, que des structures associatives, subissent en cette période électorale des pressions ou fassent l’objet de menaces, notamment  financières, pour obtenir de leur part un soutien politique. 

La démocratie locale mérite mieux que cela. Les subventions sont faites pour servir les habitants et non pour acheter le soutien politique. 

Sachez d’ailleurs que le fait pour un candidat, comme pour son entourage, de tenter d’influencer le vote d’un ou plusieurs électeurs en contrepartie de subventions, de faveurs, de promesses d’emplois publics ou privés constitue un délit grave, punissable de deux ans de prison et de 15000 euros d’amende (article L.106 du code électoral). 

Nous condamnons avec force de telles pratiques qui pèsent sur la liberté et l’indépendance associative.  De telles pratiques sont liberticides et anti-démocratiques.    

Nous vous invitons à résister à de telles pressions si elles vous ont été formulées. 

Ce dimanche, c’est l’avenir de notre ville qui est en jeu. C’est notre quotidien dans tous les quartiers pour les 6 prochaines années. Ensemble, et avec votre confiance,  nous ferons respirer Lille. 

Grâce à votre voix, à celle de vos amis, de vos familles, nous allons créer la surprise. Alors, je vous en prie, allons tous voter dimanche, la victoire se jouera à quelques centaines de voix.  Le vote pour faire respirer Lille, le vote transpartisan, démocratique, économique, écologique et solidaire, c’est dimanche, et c’est le vote Violette.

Conseillers de quartiers Faire Respirer Lille 

  • Emmanuel Chatelain
  • Audrey Regnauld
  • Ali Douffi
  • Maryvonne Savary 

About Webmaster