COMMUNIQUÉSPRESSE

VDN : Faire Respirer Lille veut apporter sa pierre pour l’accueil des Afghans

La cheffe de file de Faire Respirer Lille, Violette Spillebout, et plusieurs élus macronistes lillois, lommois et hellemmois se sont exprimés ce dimanche matin sur l’accueil des réfugiés afghans à Lille et dans la métropole. Et annoncé quelques actions complémentaires de celles mises en place par la ville.

On a d’abord cru que la question afghane et la gestion de l’accueil des réfugiés à Lille avait fait naître un (provisoire) œcuménisme. « Nous voulons saluer l’action de la ville », a insisté Violette Spillebout au début de son point-presse, ce dimanche matin dans un café de Wazemmes, tant pour l’accueil, les appartements mis à disposition, l’appel aux dons cette semaine… Mais qu’on ne s’y méprenne pas : il y avait bien de la politique dans cette intervention. Les déclarations de Martine Aubry, « choquée » par la déclaration d’Emmanuel Macron sur les flux migratoires, et sur son manque « d’anticipation », sont mal passées. « Elle n’a pas de leçons à donner », a tancé la cheffe de file de Faire Respirer Lille, qui assure que le chef de l’État et le gouvernement n’ont « pas failli ». « Nous trouvons regrettable que Martine Aubry fasse ces actions de solidarité et, finalement, utilise cela pour une politique partisane. »

Prolonger la collecte

Pour le reste, les élus macronistes, par la voix d’Ingrid Brulant, ont appelé la Métropole et la ville à signer, comme d’autres villes en France, le contrat d’accueil et d’intégration des réfugiés, en lien avec l’État, destiné à faciliter l’intégration dans le temps. Ils souhaitent également prolonger la collecte organisée par la ville à la mairie, en ouvrant d’autres points de collecte à Lille, Lomme et Hellemmes  ; des dons qui seront ensuite apportés à la mairie. Marie Libert et le collectif Et pendant ce temps-là le Tampax rejoignent la démarche pour collecter, notamment, des produits d’hygiène féminine. Enfin, Joëlle Dorchies, pour la communauté AirBnb de Lille, a indiqué que des hôtes à Lille et dans la métropole étaient prêts à mettre leur logement à disposition pour l’accueil de réfugiés durant quelques nuits.

Matthieux Delcroix pour Voix du Nord du 23/08/2021 Suite de l’article ici

About Webmaster