LÉGISLATIVES 2022PRESSE

VDN : Dans la neuvième circonscription, Violette Spillebout (Ensemble !) savoure la pole position

Fin de soirée au Nautic. Violette Spillebout met à l’honneur sa directrice de campagne Mélodie Bernal.

La candidate de la majorité présidentielle Violette Spillebout a viré en tête ce dimanche soir au premier tour des législatives dans la neuvième circonscription du Nord.

Papiachvili, Spillebout, Vidal-Sagnier… Comme les noms ne sont pas faciles à prononcer, les scrutateurs du bureau 27, à Marcq, ont opté, hier au dépouillement, pour les prénoms. Les « Nicolas » s’empilent, les « Violette » ne sont pas en reste. Mais la candidate de la majorité présidentielle doit-elle forcément arriver en tête, comme, à l’époque, Valérie Petit (39 %) ? « La situation est différente de 2017, il y avait la nouveauté Macron ; là, il y a le bilan du quinquennat, mais je suis totalement loyale envers le président, souligne Violette Spillebout. Si j’étais 2e derrière la NUPES, tout serait possible. Tout dépendra de la configuration et de la participation. »

Soirée audiovisuelle

Au fil de la tournée des bureaux, notamment à Lille Saint-Maurice, cette participation s’avère très correcte. C’est aussi ce qu’a pu constater la candidate tout au long de son dimanche, qui l’a vu passer par Tourcoing, Bondues, Marcq et Lille. Dans la voiture qui la conduit sur le plateau de France 3, les résultats des bureaux pleuvent sur le portable de Violette Spillebout. Plutôt favorables, sauf à Tourcoing, où Odile Vidal-Sagnier pointe en tête.

Après une campagne de terrain non-stop depuis son investiture, le 5 mai, en compagnie d’une vingtaine de militants actifs, la suite de la soirée est audiovisuelle. « Tenue sérieuse » sur le plateau de France 3, pour une question de la journaliste Virna Sacchi qui reprend l’affirmation de La France insoumise : « Un camouflet, le score de la majorité présidentielle ? » La candidate Spillebout esquive : « C’est un score qui appelle à l’unité. » Et donne des nouvelles de sa circo : « Je suis qualifiée, semble-t-il. » À 21 h, c’est confirmé : « Je suis en tête dans la circonscription et à Marcq, se réjouit-elle. La NUPES est 2e. Je serai contre elle au 2e tour. Cela permettra d’opposer nos projets. La différence avec la NUPES tient au respect de l’ordre républicain, à une absence de collusion avec l’islamisme radical et à la vision de l’Europe. » Au moment de passer sur BFM-TV, V. Spillebout espère un appel de N. Papiachvili à voter pour elle.

Quand, vers 22 h 30, elle arrive au Nautic, où ses aficionados et son mari sont réunis, le candidat LR-UDI ne l’a pas appelée. Ses partisans l’accueillent avec des vivats et des hourras. Elles les remercie tous, met en avant les jeunes, et ses directeurs de campagne, dont la Lilloise Mélodie Bernal. « Reposez-vous ce soir, sourit-elle. Demain, on retourne sur le terrain

Christian Furling pour la Voix du Nord du 13/06/2022