LÉGISLATIVES 2022PRESSE

VDN : Législatives (9e) : Violette Spillebout (Ensemble !) entend être « une députée authentique »

Violette Spillebout, nouvelle députée Ensemble ! de la 9e circonscription du Nord (1), effectuera sa rentrée parlementaire le 28 juin. Nous l’avons interrogée sur la manière dont elle conçoit son mandat.

Violette Spillebout, dimanche soir, devant Saint-Vincent, à Marcq, où ses partisans l’attendaient pour fêter la victoire.

– Comment allez-vous concilier votre action de conseillère municipale d’opposition à Lille et votre action de députée ?

« Être députée, c’est être à l’Assemblée nationale pour voter les lois, mais aussi être dans sa circonscription, à Lille, Marcq, Bondues… J’appartiens à un groupe d’opposition à Lille, nous avons déjà commencé à préparer le conseil municipal du 29 juin, où je serai. Je suis allé à la dernière commission des finances et j’irai au conseil de la MEL (Métropole européenne de Lille) vendredi. »

– Comment allez-vous travailler avec les élus et avec les citoyens ?

« Je vais contacter les maires pour prendre rendez-vous, voir quels sont leurs attentes et leurs projets. À la rentrée, je souhaite participer le plus possible aux conseils municipaux, entendre les sujets majeurs des communes. J’aimerais aussi tenir une permanence dans les mairies, afin d’être dans les cinq communes, recevoir les habitants et les élus locaux. Et je vais fréquenter les lieux de la circonscription. »

– Et la démocratie participative ?

« J’ai envie de mettre en place, une fois par mois, des réunions thématiques, comme je l’ai fait pendant la campagne. Philippe Amouyel (épidémiologiste, président de son comité de soutien) continuera de m’accompagner sur les sujets d’actualité traités. Les réunions seront ouvertes à tous. On continuera aussi à effectuer du porte-à-porte, pour savoir ce que les gens attendent de leur députée, quelles lois ils aimeraient voir votées. »

– Comment voyez-vous votre fonction de députée ? Avez-vous des sujets de prédilection ?

« J’ai envie de m’inscrire dans la commission Éducation Culture. Le sujet de l’égalité des chances, de la formation, de la recherche, me passionne, de même que l’émancipation des jeunes. Mais nous formons un groupe, on va se réunir, si on me confie un autre rôle, je l’accepterai. »

– Serez-vous une députée libre, votant les lois en fonction de vos convictions ?

« Je serai une députée authentique. Je suis une nouvelle députée, qui incarne une nouvelle ligne et une nouvelle méthode, car la situation est inédite. La majorité est en pole position, mais il faudra négocier avec d’autres groupes et créer des consensus. Quand on est membre d’un groupe, il faut faire montre d’unité et de cohérence. Je m’exprimerai librement au sein de mon groupe, mais ensuite nous devrons tenir une position commune. Ce sera un challenge de réunir autour de nous, par la négociation, d’autres députés sur chaque grand projet de loi, notamment grâce au conseil national de la refondation, qui associera toutes les parties prenantes à la future loi. Il n’y a pas de projet sur lequel je souhaite marquer ma différence. »

1.- Elle comprend les cantons de Marcq et Tourcoing-Sud, une partie de Lille-Fives et Lille-Saint-Maurice.

Christian Furling pour la voix du nord du 20 juin 2022

About Webmaster