PRESSE

Lille : Violette Spillebout investie par la République en Marche

Le feuilleton vient de prendre fin. L’ancienne directrice de cabinet de Martine Aubry affrontera son ancienne patronne. 

Le bras-de-fer qui l’opposait à la députée LAREM Valérie Petit vent de tourner à son avantage. Et ce malgré l’appui discret mais actif du ministre Gérald Darmanin qui avait rendu un avis ce matin en ce sens. 

Lui qui s’est curieusement projeté coordinateur des municipales dans le Nord après le pataquès d’il y a quelques semaines – voir nos articles – et qui a déstabilisé le comité départemental Nord du mouvement peut se féliciter d’une conclusion heureuse tant le duel virait au pugilat. Les deux candidates à l’investiture rivalisaient depuis plusieurs mois, chacune épaulée par une brochette de parlementaires, et les propos aigres-doux ont émaillé la confrontation.

Le plus dur commence pour Violette Spillebout, étiquetée challenger dans une compétition difficile pour la conquête du beffroi de la capitale des Flandres et qui doit d’abord remotiver un camp coupé en deux tout en poursuivant son quadrillage de la ville. “Le travail de terrain a payé“, commente une source proche de la décision de la commission nationale d’investiture.

DailyNord 24 juillet 2019

DailyNord 24/07/2019

About Webmaster