COMMUNIQUÉS

Stéphane Baly, vous trompez les Lillois

Lettre de Violette Spillebout – le 16 juin 2020

Cher Stéphane Baly, 

vous trompez les Lillois car sur BFMGrandLille, jeudi 11 juin, vous citez publiquement ma lettre du 14 mars, privée, que vous qualifiez de “proposition de ralliement sans condition”. C’est faux ! Relisez-la ci-dessous. Je vous proposais,“un échange sur la convergence de nos projets” et  “une fusion en veillant à l’intérêt des deux parties”. Vous n’avez  même pas daigné discuter de notre main tendue. Le manque de respect, le mépris, ce sont les mêmes méthodes que celles de Martine Aubry, avec qui vous gouvernez depuis 18 ans, et qui ont déteint sur vous semble-t-il… 

Stéphane Baly, vous trompez les Lillois, car vous appelez votre programme “Pour Changer Lille”, alors que vous êtes responsables et comptables depuis 18 ans du triste bilan économique, social et écologique de Lille :  25% de pauvreté, 16 000 ménages en attente de logement, 60 jours de dépassement du pic de pollution par an, 13m2 d’espaces verts par habitants, des espaces publics bétonnés, une ville engorgée. Et cela alors que vous disposiez dans ce mandat de toutes les manettes et de tous les budgets relatifs à la transition écologique à Lille, à travers vos délégations au sein du Conseil Municipal de Lille : le développement durable, l’agenda 21, la nature en ville, les espaces verts, la politique de l’eau, la biodiversité, la restauration scolaire, le vélo, les énergies, le zoo et la ferme, la gestion technique des bâtiments et à l’éclairage public, l’économie sociale et solidaire, le commerce équitable, le patrimoine, le droit des femmes, l’accès aux vacances et aux loisirs pour tous, la santé.

Stéphane Baly, vous trompez les Lillois, car vous n’avez jamais envisagé d’être Maire de Lille. Déjà en octobre 2019, dans la presse, vous affirmiez que Martine Aubry était votre “future partenaire”. Au lendemain de l’échec de vos négociations avec elle, vous communiquez largement sur votre déception. Votre parti en a même appelé à Olivier Faure, Secrétaire National du PS, pour tenter de convaincre de Martine Aubry de vous prendre sur sa liste. Toutes ces manoeuvres montrent à quel point, malgré le pathétique spectacle de vos prétendues divergences avec Martine Aubry, vous n’aviez jamais envisagé d’être candidat comme Maire de Lille, et vous n’en avez toujours pas envie d’ailleurs ! Tant mieux pour les Lillois finalement. 

Stéphane Baly, vous trompez les Lillois, car en réalité vous êtes des partenaires de la France Insoumise. Après avoir échoué dans vos négociations avec eux avant le premier tour, vous persistez en adressant une lettre ouverte du 10 juin aux électeurs de La France Insoumise. Sans pudeur, vous dévoilez votre vrai visage, avec un appel aux extrêmes et aux populistes : déni des règles fondamentales de la République, haine comme moteur de leur engagement, bataille permanente contre les entreprises et le développement économique, rejet de l’Europe…voilà ce que risque Lille en votant Stéphane Baly. 

Pour que Lille redevienne une ville écologique, solidaire, sécurisée et rayonnante, j’appelle les électeurs de Stéphane Baly, qui ne veulent pas d’amalgame avec le bilan de Martine Aubry, qui ne veulent pas d’amalgame avec les valeurs défendues par La France Insoumise, à voter Faire Respirer Lille au second tour le dimanche 28 juin 2020 !

Ma lettre du 14 mars 2020 à Stéphane Baly :


Municipales à Lille : la lettre ouverte des Verts aux Insoumis

Stéphane Baly (24,5 % au premier tour des élections municipales) a écrit à Julien
Poix (8,8 %). L’écolo reste persuadé qu’il conduit la liste en mesure de proposer
l’alternance. Mais, évidemment, ça serait plus facile avec les voix de Décidez pour
Lille. Extraits.

About Webmaster