COMMUNIQUÉS

Une culture populaire, mais pas irresponsable

Au-delà de la fête et des paillettes, je n’oublie pas que depuis presque 20 ans, Lille3000 c’est aussi synonyme de millions d’euros dépensés d’argent public, d’opacité et d’iniquité.

Se satisfaire d’une grande parade, populaire, certes, à chaque édition, sans construire l’avenir d’une culture durable, dans nos communes, nos quartiers, et pour nos artistes locaux, c’est l’inverse d’une vision responsable des politiques culturelles.

Quelle que soit la qualité des expositions ou des grands artistes accueillis à Lille, voter les subventions Lille3000 sans tenir compte du rapport accablant de la Chambre Régionale des Comptes en 2019, et sans jamais être capacité de contrôler l’efficacité et les retombées des manifestations est irresponsable.

Année après année, la politique culturelle de Martine Aubry s’impose aux acteurs locaux, aux élus de notre Métropole, aux entreprises mécènes, sans qu’elle bénéficie réellement au territoire dans la durée et la proximité.

La culture « Lille 3000 » ce n’est pas celle qui mobilise les personnes plus éloignées de la culture, ce n’est pas celle qui accompagne dans chaque quartier les jeunes et les familles ; c’est une culture réservée à certains, qui éloigne encore plus nos habitants des décideurs politiques dans notre belle ville de Lille.

Je me battrai inlassablement contre ces dérives et leur conséquences pour les Lillois.


Lire ici nos autres contributions sur Lille 3000


About Webmaster