COMMUNIQUÉSLÉGISLATIVES 2022

Non-distribution de notre profession de foi, les questions qui se posent :

Je reçois depuis hier de nombreux messages des électeurs de la neuvième circonscription, qui reçoivent leur enveloppe bleu pour le vote de dimanche, avec seulement une profession de foi, et un bulletin de vote pour le second tour des Lesgislatives 2022 : pour Nupes.

Parfois interrogatifs, parfois inquiets, souvent en colère, les électeurs m’interrogent sur la raison de cette discrimination, de cette inégalité d’accès aux programmes de chacun des deux candidats.

Alors que les commentateurs / railleurs habituels de la politique locale pointent déjà « la victimisation » ou « l’incompétence », je souhaite donc ici apporter quelques précisions factuelles (voir mon Communiqué de presse du Mercredi 15 juin 2022) et poser quelques questions auxquelles je demanderai des réponses après l’élection.

Je rappelle simplement que cette décision à été particulièrement violente, pour nous candidates, à 3 jours du scrutin, après deux mois de campagne, mais pas seulement. Elle a été un véritable coup de massue, pour toutes notre équipe militante, tout comme pour de nombreux citoyens qui ont vécu cette annonce comme une trahison de la part de l’institution.

A un moment où nous, élus, devons chaque faire chaque jour face à la défiance, nous avions plutôt besoin de solidité du processus démocratique, de réassurance et de confiance dans l’impartialité des acteurs publics. Cette décision de la Commission de propagande, rigide, anti-écologique, anti-démocratique, et irrespectueuse de la dépense publique, va à l’encontre de toute la confiance que nous devons retrouver.

Les questions qui se posent :

1/ Est-ce que ce retard est le fait des candidats ? Réponse : NON

2/ Est-ce que ce retard de quelques minutes a occasionné un décalage de la mise sous pli et pénalisé les autres candidats ou l’organisation des prestataires en charge de la mise sous pli ?Réponse : NON

3/ Est-ce que d’autres retards de livraison des documents de propagande ont été systématiquement sanctionnés ? Réponses : NON 

4/ Le refus de la commission de propagande crée-t’il une inégalité pour les candidats et pour les 167 000 électeurs ? Réponse : OUI

5/ Est-ce que ce retard de quelques minutes était plus important que de créer une inégalité devant l’élection en privant 167 000 électeurs du document de campagne ? Réponse : NON 

6/ Est-ce que la loi prévoit des cas de force majeure pouvant tolérer un retard après consultation de l’ensemble des candidats et en laisser la décision finale du magistrat ? Réponse : OUI

7/ Les candidats des listes opposées ont-ils tous donné leur accord pour que les documents soit inclus à l’envoi ? Réponse : OUI

8/ Est-ce le rôle de la commission d’aggraver cette inégalité alors qu’elle pouvait la supprimer ? Réponse : NON

9/ Est-ce que devant l’abstention et la défiance des citoyens envers les institutions, ces derniers attendent des magistrats capable d’apprécier les situations exceptionnelles avec bon sens ? Réponse : OUI

10/ Y a-t’il en ce moment un tension chez les imprimeurs quant à l’approvisionnement en papier, et en recrutement de personnels qualifiés, aussi pour les transporteurs ? Réponse : OUI

11/ Est-ce que les délais imposés entre les deux tours mettent une pressions terrible sur ces métiers et augmentent les risques ? Réponse : OUI

12/ Que d’autres candidats n’aient pas rencontré de retards logistiques cette fois-ci change-t’il quelques choses au questionnement ci dessus ? Réponse: NON


Merci à notre formidable équipe militante qui vous à apporté notre profession de foi chez vous :

About Webmaster