PRESSE

Municipales: le PS devra compter avec la réalité locale

La présence de membres de la majorité dans de très nombreuses villes françaises, comme Paris et Lille, pourrait bien agacer l’aile gauche du Parti socialiste et son premier secrétaire Olivier Faure à l’approche des élections municipales.

C’est le cas dans de très nombreuses villes de France, et c’est ce qui pourrait conduire à des situations baroques, susceptibles d’agacer l’aile gauche du PS. À Paris, dans sa large majorité, la socialiste Anne Hidalgo compte encore des adjoints ayant soutenu Emmanuel Macron au premier tour en 2017. Sans que cela pose aucun problème. À Lille, la situation est plus complexe, puisque Violette Spillebout, une des deux candidates à l’investiture LREM pour le scrutin de mars, n’est autre que l’ex-directrice de cabinet de Martine Aubry. Dans son équipe d’adjoints, la maire PS de Lille compte également le MoDem Jacques Richir, soutien public à Emmanuel Macron à la présidentielle.

Le Figaro 1 juillet 2019

Figaro 01/07/2019

About Webmaster