PRESSE

France Bleu Nord : Municipales : à Lille, les candidats s’attendent à rejouer les deux tours de scrutin

Aucun des principaux candidats à Lille ne croient à un second tour organisé fin juin. La plupart se préparent à rejouer les deux tours de scrutin à l’automne, si la situation sanitaire le permet.

Personne n’a la tête à cela, évidemment. Violette Spillebout, la candidate LREM, explique que « beaucoup (de membres de son équipe de campagne) sont malades. On prend des nouvelles des uns, des autres, certains sont seuls. Je passe beaucoup d’appels chaque jour ». Et puis, les réunions au local de campagne ont laissé la place à des visioconférences, comme samedi dernier : 

Dans ce contexte, la candidate plaide pour un report du scrutin à l’automne, en rejouant alors les deux tours : 

C’est une bonne chose si ces élections peuvent être décalées.

« Les Lillois sont préoccuppés d’abord par l’épidémie, la reprise de l’activité. Beaucoup, qui sont dans notre équipe, connaissent des situations difficiles aujourd’hui. Ils auront peu la tête aux élections municipales ».

Violette Spillebout, entourée de Nicolas Lebas et Benard Charles © Radio France – Stéphane Barbereau

Aucune des trois listes ayant dépassé les 10% à Lille n’avait déposé sa liste en vue du second tour. Les négociations n’avaient pas débuté non plus entre le PS et EELV, alliés pour gérer le beffroi depuis 2001. De simples discussions ont lieu le lendemain matin du 1er tour entre les écologistes et La France Insoumise, arrivée quatrième du scrutin (9%), suivies d’autres discussions l’après-midi entre Martine Aubry et Stéphane Baly rapidement écourtées en raison de la crise du coronavirus et de l’allocution présidentielle le soir même qui annonçait le report du second tour et le début du confinement du pays. Des échanges qui n’auguraient en rien, affirment les participants des alliances éventuelles : « Je n’ai pas eu de contact avec EELV, confirme Violette Spillebout qui renouvelle son offre d’alliance : s’ils veulent relever les défis écologique et sociaux, ils doivent se présenter seuls ou avec moi ».

France Bleu Nord du 7 avril 2020 – Article complet ici

About Webmaster