COMMUNIQUÉSLÉGISLATIVES 2022PRÉSIDENTIELLE 2022

Humilité à trois semaines du premier tour

Comptez sur moi : à chaque fois que la majorité que je représente sera attaquée, je serais là pour la défendre et réaffirmer les règles qui s’imposent à chacun d’entre nous. C’est aussi pour cela que j’ai été nommé coordinatrice de notre campagne présidentielle pour le Nord. Pour porter une parole unie, celle de la Majorité Présidentielle, en vue de la réélection d’Emmanuel Macron. 

A chaque fois que paraîtra une publication ou interview exprimant des attaques sur les élus du Nord, sur les députés, sur le Délégué Général de la République en Marche, ou sur un de nos Ministres, je m’exprimerai et je ne laisserai rien passer. 

Nos mouvements sont unis derrière la candidature du Président de la République, c’est notre priorité.

Violette Spillebout

COMMUNIQUE DE PRESSE :

Humilité à trois semaines du premier tour

Dans un article de la Voix du Nord du 20 mars 2022, Mme Valérie Petit affirme s’engager pour un second mandat de députée et solliciter l’investiture du Parti Horizons auquel elle a adhéré récemment. La Majorité Présidentielle souhaite appeler à l’humilité à trois semaines du premier tour des élections présidentielles.

Il est important de rappeler que nous sommes actuellement dans le temps de la campagne pour les élections présidentielles, qui nécessite humilité, sobriété et loyauté. Comme l’a exprimé Christophe Castaner, les députés sortants de la majorité présidentielle doivent poursuivre leur travail au Parlement et militer pour la réélection d’Emmanuel Macron sur la base de son programme, et non sur celle des bilans individuels des parlementaires.

Concernant les élections législatives, personne n’est propriétaire de son siège. Chaque militant des mouvements de la majorité peut briguer une investiture, les règles seront les mêmes pour tous. Il est important de ne pas dénigrer les potentiels candidats. Pour chacune des circonscriptions, la commission d’investiture se réunira après l’élection présidentielle et désignera la ou le candidat le mieux placé pour assurer une majorité au nouveau Président élu. Si chacun respecte cette règle d’investiture, il n’y aura donc personne d’opposé en interne des différents mouvements de la majorité présidentielle. Valérie Petit n’ignore pas ces règles et si elle se réclame de la majorité présidentielle, elle ne doit pas s’en affranchir.

Ce type de communication d’une députée sortante est donc déplacé par rapport à la temporalité de la période électorale, et par rapport au respect du Comité Politique Nord de la Majorité Présidentielle, rassemblé autour de Gérald Darmanin. Elle n’a donc aucune légitimité à s’exprimer sur les investitures aux élections législatives ou à évoquer publiquement son avenir personnel, dans un moment de crise comme celui que nous vivons, où, avant tout, l’unité de la Majorité Présidentielle doit être assurée derrière Emmanuel Macron.

Rappelons que Mme Petit a adhéré à 4 partis politiques en 5 ans : LaREM, qu’elle a quitté avec fracas, le MoDem, Agir, puis récemment Horizons. Reniant la charte qu’elle a signée, l’engageant à soutenir la candidate investie par LaRem aux municipales de Lille, elle a rejoint de façon déloyale la liste du sénateur LR, opposant d’Emmanuel Macron. Elle a multiplié les provocations envers la majorité et pris des positions contraires à celles portées par le Gouvernement.

Notre unique combat doit rester celui de faire réélire Emmanuel Macron.

Violette Spillebout
Coordinatrice de la Majorité Présidentielle Référente de La République En Marche Nord #AvecVous

About Webmaster