COMMUNIQUÉS

Une micro-déchetterie dans chaque quartier, illustration d’une nouvelle ambition pour l’Économie Sociale et Solidaire à Lille

Communiqué de presse du 21 février 2020

Violette Spillebout annonce la mesure numéro 9 de son programme : une micro-déchetterie dans chaque quartier, illustration d’une nouvelle ambition pour l’Économie Sociale et Solidaire à Lille

Face à une situation environnementale alarmante, face à des inégalités sociales toujours aussi fortes à Lille, la candidate estime qu’il faut trouver de nouvelles solutions sociales, écologiques, concrètes, efficaces, au plus proche des citoyens, qui soient en même temps transformatrices, porteuses de nouveaux modes de production, de consommation, d’insertion dans l’emploi, et de solidarité. “C’est précisément l’ADN de l’Economie Sociale et Solidaire (ESS) et de ses entreprises”, a rappelé la candidate, qui était accompagnée du candidat tête de liste pour FAIRE RESPIRER HELLEMMES, Florian Thieffry, et du Haut-commissaire à l’ESS et à l’innovation sociale auprès du ministre de la Transition écologique et solidaire, Christophe Itier. 

La candidate prévoit une véritable “boîte à outils” de l’ESS, qui permettra de faciliter les projets et d’impliquer véritablement les citoyens.

  • Inscrire dans toutes les politiques municipales, un volet ESS : une économie qui apporte des solutions nouvelles qui inspirent l’action publique. Créer une plateforme d’accès des entreprises de l’ESS à la commande publique de la ville en partenariat avec la plateforme ESS JO 2024.
  • Faire évoluer la Fondation de Lille une “Fondation pour l’innovation sociale et environnementale, mobilisant fonds publics, privés et citoyens pour financer l’amorçage des solutions portées par les entrepreneurs lillois de l’ESS.
  • Créer un incubateur-accélérateur d’innovations sociales et créer le Hub Lille, Lomme Hellemmes de l’ESS pour les citoyens et les entrepreneurs / intrapreneurs sociaux.
  • Obtenir le label Territoire French Impact, accueillir à Lille des innovations qui ont fait leurs preuves
  • Doubler le budget participatif
  • La candidate précise qu’elle entend aussi recréer de la confiance avec les associations, et s’engage à évaluer sa stratégie ESS et à en communiquer sur les résultats.

Des mesures fortes sur les déchets, dimension incontournable d’une politique environnementale ambitieuse, sont programmées avec notamment, une démarche zéro déchet, la mise en place d’une tarification incitative avec un bonus (traitement et collecte des déchets), le zéro plastique dans les commerces et une micro-déchetterie dans chaque quartier. Un lieu qui permettra aussi de développer des emplois relevant de l’ESS : à la fois lieu de collecte, “repair-café” favorisant le lien social, lieu de sensibilisation avec l’Art & la Culture pour conduire le changement, et doté d’un composteur. 
En droite ligne avec ses autres propositions déjà publiées sur le climat, Violette Spillebout vise “un changement de méthode et l’atteinte de résultats chiffrés”. A Lille, il est temps d’accélérer le développement de l’ESS car nous avons pris du retard par rapport à Lyon, Paris, Marseille, Nantes, Montpellier, Toulouse, Strasbourg… autant de villes qui se sont engagées avec audace et ont fait de l’ESS le cœur de la transition écologique et solidaire.”       

About Webmaster