PRESSE

A Lille, on fait démissionner dans les conseils de quartiers et on fait sonder par internet

Qui a dit que l’ambiance politique lilloise était apaisée ? Régulièrement, l’actualité apporte son lot de pressions et de manoeuvres. Cette fois-ci ce sont les conseils de quartier qui sont visés. Dernière victime en date,

Jean-Marie Lambrechts, qui vient d’être “démissionné” du conseil de quartier de Lille-sud (il occupait le poste depuis une quinzaine d’années). Ce vieux militant socialiste est coupable d’avoir assisté à quelques réunions de la candidate à la mairie de Lille Violette Spillebout, adhérente en Marche et qui quadrille le terrain depuis octobre dernier. Après 35 ans passés au parti socialiste, l’ancien syndicaliste textile CFDT de 72 ans est amer. Proche du sénateur PS Patrick Kanner, le conseiller départemental du secteur et ancien président du conseil général du Nord, il pensait avoir montré la preuve de son ouverture d’esprit en organisant des réunions et des débats représentatifs des tendances de la gauche lilloise. Il n’en est rien puisque les instances municipales – la majorité de la maire Martine Aubry – et la fédération socialiste du Nord – viennent de l’évincer de sa responsabilité. Ajoutons que les quartiers du sud de Lille sont une place forte des socialistes.

DailyNord 08/04/2019

About Webmaster