COMMUNIQUÉS

Lille, zéro carbone en 2035 – Communiqué de Presse

Communiqué de presse du 24 janvier 2020

“Il est temps de prendre la mesure du défi climatique à l’échelle de notre ville. Lille doit prendre complètement ses responsabilités et passer à l’action dès maintenant.” “Rappelons qu’il a fait 41,4° à Lille cet été : nous devons collectivement travailler à un changement profond, qui ne soit pas brutal, mais bien réel.”

Violette Spillebout, Candidate pour Lille en 2020

Les Lillois vivent chaque jour le résultat d’une trop longue inaction, ou d’actions menées sans concertation : embouteillages, mobilités “douces” insuffisamment développées, gâchis dans les cantines,  faiblesse du tri sélectif, pertes énergétiques dans les bâtiments publics… L’environnement, préoccupation majeure à Lille, était d’ailleurs le sujet retenu par Violette Spillebout pour sa première grande réunion publique, ce 22 janvier. Un succès : le thème a mobilisé plus de 200 personnes. L’occasion aussi d’exprimer ses différences avec les actions écologiques de la majorité municipale PS-EELV depuis 18 ans : elle promet “de véritables résultats, et une méthode progressive, qui embarque tous les Lillois”.

“Pour Faire Respirer Lille, nous nous sommes inspirés de ce qui fonctionne.” Copenhague a décidé d’être zéro carbone en 2025 et va y arriver. Londres l’annonce pour 2030. Quatre leviers s’offrent aux villes qui s’engagent : la maîtrise de la consommation d’énergie, le développement des énergies renouvelables, les mobilités innovantes, et l’exemplarité de la mairie (la “gouvernance” municipale).

Des actions de court terme : premières « briques » du plan Lille zéro carbone 2035

Dès le début du mandat : voies vélo express, transports gratuits pour les – de 26 ans et + de 65 ans, sortie du diesel pour 2026, diminution des déchets, création des trois bioparcs (dont Saint-Sauveur), réhabilitation énergétique des logements, doublement des primes d’aide à la rénovation… Tous les élus et techniciens recevront une formation sur le dérèglement climatique, ses enjeux, les solutions. 

Pour aller plus loin, un plan en trois grandes phases, conçu avec Claude Lenglet (qui a travaillé sur plusieurs plans de transition, notamment en Europe du Nord) :

  • 2020- 2021 : constitution de l’équipe Climat, élaboration du programme en collaboration avec tous les acteurs de terrain. Un lieu a déjà été annoncé pour faciliter toutes les initiatives publiques, associatives ou privées : Euratransition (sur le site de Fives Cail). 
  • 2021-2022 : annonce de l’objectif annuel de réduction des émissions carbone (un défi, de l’ordre de 5% à 8%), mise en place d’une “comptabilité carbone” pour évaluer les progrès en toute transparence, finalisation du plan et des moyens d’action.
  • 2023- 2035 : déploiement.

Ce plan s’inscrit bien sûr à l’échelle de la Métropole européenne de Lille : “nous devons apprendre à travailler sur des objectifs clairs et partagés, avec des moyens précis. Nous proposerons dès 2020 un travail en collaboration à toutes les communes limitrophes de Lille, car l’environnement dépasse les frontières”. 

About Webmaster