PRESSE

Un ancien élu socialiste pour diriger la campagne de Violette Spillebout à Lille

La candidate de la République en Marche aux élections municipales lilloises a annoncé, ce vendredi matin, que Dominique Bailly serait son directeur de campagne.

Il a quitté le PS fâché, après les sénatoriales de 2017 où il n’était « qu’en » troisième position sur la liste, derrière les Lillois Patrick Kanner et Martine Filleul. Il critique la « méthode de gouvernance » de Martine Aubry, dont il a été un proche. Estime que le PS n’est aujourd’hui plus capable de « faire émerger de nouvelles politiques ». Mais Dominique Bailly, maire d’Orchies pendant treize ans et ancien sénateur, l’assure : il n’a « aucun esprit de revanche ». S’il a accepté d’être directeur de campagne et de lever le pied sur son activité privée – du conseil dans le domaine sportif – c’est par « amitié » pour Violette Spillebout. « Séduit », aussi, par sa méthode de travail, sa « bienveillance dans le combat politique ». L’ancien élu, déjà sollicité par le parti présidentiel lors des sénatoriales, n’adhère pas pour autant à En Marche.

Violette Spillebout s’est réjouie de voir ce « social-démocrate » la rejoindre et quitter sa courte retraite politique pour plonger dans la campagne lilloise. La candidate compte sur son expérience de sénateur (2011-2017) pour établir, à terme, des relations « entre la ville et l’échelon national ». Et mener une campagne « très organisée ».

Voix du Nord 6 septembre 2019

Voix du Nord Lille 06/09/2019

About Webmaster