PRESSE

la candidate LaREM accuse EELV de s’allier avec « les extrémistes » de LFI

Stéphane Baly, le candidat écologiste, avait évoqué une possible alliance avec le parti de Jean-Luc Mélenchon dans le cadre d’un potentiel second tour.

Candidate LaREM à Lille pour les élections municipales de mars prochain, Violette Spillebout a eu la dent dure à l’encontre de ses rivaux. Ce samedi, elle a en effet estimé que Stéphane Baly, en lice pour EELV, avait « franchi la ligne jaune » en évoquant une possible alliance, au second tour, avec « les extrémistes » de La France insoumise.

« Je ne veux pas coopérer avec les extrémismes. Nous ne pouvons cautionner l’action de certains militants écologistes qui veulent intégrer LFI à une majorité municipale. Nous pouvons travailler en bonne intelligence avec la gauche, le centre et les écologistes audacieux et responsables, avant le premier ou entre les deux tours, mais jamais avec les extrêmes », a déclaré à l’AFP la candidate de la majorité présidentielle.

Une réaction aux propos tenus à l’AFP mardi par le candidat écologiste, qui s’est dit prêt à faire alliance, au second tour, avec les Insoumis tout en soulignant que la balle était dans leur camp et que « les gens attendent des élus qui agissent et non qui barrissent ».

About Webmaster