PRESSE

À Wazemmes, de violents visiteurs du soir pour Violette Spillebout

La réunion organisée, ce lundi rue des Sarrazins, par la candidate à la candidature En Marche pour les municipales et son collectif LilleC, a été perturbée par des jeunes se réclamant du quartier. Des anti-Macron qui ont cassé des verres et menacé les personnes présentes. Des plaintes seront déposées.

« Wazemmes, c’est à nous », ont-ils crié, ce lundi soir. Des jeunes venus perturber une réunion organisée par Violette Spillebout et son collectif LilleC. Si, un jour, on doit effectivement en arriver à signer l’indépendance du quartier de Wazemmes, il serait heureux que celui-ci ne tombe dans la main de cette petite bande bas de plafond. Violences verbales, menaces de mort, intimidation… Des agités qui fantasment la lutte des classes. « Vous n’avez rien à faire là bande de bourgeois ! » En face, des gens qui venaient simplement débattre de la question de l’eau potable.

Voix du Nord 7 mai 2019

Voix du Nord 07/05/2019

About Webmaster