COMMUNIQUÉS

Sondage : A un mois du 1er tour, pour les Lillois, la campagne démarre vraiment.

Communiqué de presse  du 20 février 2020

A un mois du 1er tour, pour les Lillois, la campagne démarre vraiment. Violette Spillebout apparaît comme une alternative de plus en plus crédible

Faire Respirer Lille a décidé de commander un sondage pour accompagner sa dynamique de campagne. Ce sondage a été réalisé à par l’Institut ELABE, à 6 semaines du premier tour, entre le 3 et le 13 février 2020. Sondage réalisé auprès de 804 Inscrits sur les listes électorales à partir d’un échantillon représentatif de 1112 personnes, selon la méthode des quotas.

La notoriété progresse fortement et atteint 39 % :

Dans ce sondage, Violette Spillebout atteint un taux de notoriété à 39%, alors qu’elle était annoncée à 10% il y a un an (30/03/2019) dans un sondage Opinion Way. Cette progression remarquable est due à une forte dynamique de campagne et à une présence sur le terrain depuis deux ans d’un collectif qui se renforce jour après jour, pour dépasser aujourd’hui 300 membres.

La dynamique est du côté du changement :

Fin mars 2019, Violette Spillebout débutait sa campagne à 5% d’intention de vote. Dans le sondage Voix du Nord de décembre 2019, l’écart était de 15 points entre Martine Aubry (30%) et Violette Spillebout (15%). En février 2020, les sondés expriment 17% d’intention de vote pour Violette Spillebout au premier tour, tandis que Martine Aubry s’essouffle et passe sous la barre des 30% (28%).

Alors que les Lillois commencent seulement à s’intéresser au choix de leur futur Maire, à moins d’un mois du premier tour, ce sondage met en lumière l’envie de renouvellement des personnes et des idées, les fortes préoccupations environnementales, et l’affaissement de la droite et des extrêmes.

Des résultats qui encouragent les Lillois à se mobiliser :

“Ce sondage conforte le travail engagé en collectif depuis deux ans. La dynamique est clairement de notre côté. A moins d’un mois du premier tour, tout est possible pour changer la vie des Lillois !”

Confortée par ce sondage sorti juste avant la présentation de sa liste, la candidate reste prudente, rappelant qu’un sondage est une photo à un instant T, qui donne un éclairage complémentaire au ressenti des équipes au contact des habitants.

Le grand défi pour la candidate Faire Respirer Lille, est, pendant le mois à venir, de renforcer encore la mobilisation dans chaque quartier de Lille Lomme et Hellemmes, pour convaincre, dans une ville historiquement abstentionniste, les habitants qu’une alternative au pouvoir en place depuis 25 ans est de plus en plus crédible.

La notice technique de ce sondage est disponible auprès de la commission des sondages.

About Webmaster