PRÉSIDENTIELLE 2022PRESSE

VDN : Présidentielle à Lille : «Du bonheur» pour Violette Spillebout (LREM)

Violette Spillebout participera, ce lundi, au bureau exécutif d’En Marche. Pour tirer un bilan de la présidentielle et évoquer, sûrement, les législatives.

La cheffe de file LREM à Lille et dans le Nord Violette Spillebout ne cachait pas sa satisfaction à l’annonce de la réélection d’Emmanuel Macron. Sans effusions de joie malgré tout.

À 20 heures, au moment « fatidique », Violette Spillebout est penchée au-dessus d’une table de dépouillement du bureau 416. La cheffe de file LREM à Lille et dans le Nord préside, comme lors du premier tour, ce bureau de Saint-Maurice-Pellevoisin. Pas le temps de jeter un coup d’œil en direct sur un écran. Mais le résultat lui parvient vite aux oreilles… Le président sortant est réélu.

Sa première réaction ? « Du bonheur, bien sûr, de voir Emmanuel Macron réélu. » La « fierté », aussi, de voir « le modèle progressiste » l’emporter sur « le modèle de rejet de l’extrême-droite ».

« Un quinquennat de défis nous attend »

Si elle rejoindra dans la soirée les militants réunis dans un bar-restaurant du Vieux-Lille, Violette Spillebout refuse de fanfaronner en ce soir de victoire. Elle se projette déjà dans l’après. « Un quinquennat de défis nous attend, dit-elle, après cette élection difficile liée à la crise du covid, la guerre en Ukraine… » Ces dernières semaines, lors des porte-à-porte, elle assure avoir entendu « beaucoup de colère et de mécontentements ». Par rapport au climat, à la pauvreté, au quotidien… « Même si des choses ont déjà été faites, il faut entendre tout ça, et les faire remonter. » L’élue lilloise participera d’ailleurs dès ce lundi au bureau exécutif national d’En Marche. Où il sera question de la présidentielle mais aussi, sûrement, des législatives de juin. Lors desquelles Violette Spillebout devrait jouer un rôle de premier plan sur une circonscription lilloise.

Mathieu Delcroix pour La Voix du Nord du 25/04/2022

Avec tous les militants, élus locaux, parlementaires, nous sommes fiers de la belle campagne que nous avons menée, pour défendre un beau bilan et porter le projet d’Emmanuel Macron. Nous nous remettons au boulot !

En tant qu’élue locale, je me sens très concernée par le travail que nous allons devoir mener pour accompagner les défis de ce nouveaux quinquennat : écologie, pauvreté, handicap. Il faut entendre la colère et la déception d’une partie des électeurs.

Nous avons un grand défi, celui de la proximité : adapter des lois, proposées et votées à Paris, à la situation individuelle de chacun, faire connaître les dispositifs nationaux au plus près des besoins des territoires.

About Webmaster