PRESSE

Dominique Bailly sort de la boucle, Violette Spillebout accuse

Coup dur pour la candidate LREM à Lille. Mis en cause pour son activité de lobbyiste défenseur de la fédération des entreprises de recyclage qui s’oppose à une mesure d’un projet de loi (relire notre article), l’ancien sénateur socialiste, associé à l’ancien député européen socialiste Gilles Pargneaux, passé LREM, qui était devenu directeur de campagne de Violette Spillebout, mais qui n’était pas candidat sur la future liste, est contraint de quitter la scène. Une telle activité de lobbying ne semble pas compatible avec des responsabilités électorales.

Nous ne sommes pas dupes des manœuvres engagées pour affaiblir mon action et mon équipe à Lille et fragiliser en particulier les personnalités issues du parti socialiste qui ont décidé de me rejoindre.“, accuse-t-elle.

Les instances départementales de LREM traversent une tempête et les frondes locales se multiplient sur fond de déceptions des investitures. Il est vrai que les articles de presse se sont enchaînés cette semaine, et ont déstabilisé l’équipe de campagne de la candidate. Campagne dans la campagne !

DailyNord 24/10/2019

About Webmaster