PRESSE

La politique culturelle dans le viseur d’Axe Culture

Le groupe de réflexion Axe Culture pose la question de l’orientation des politiques culturelles de la ville. La municipalité rappelle que, sur ce thème, « (sa) priorité, c’est l’éducation ». Une thématique, deux visions.

« C’est une politique qui privilégie la diffusion quand nous avons besoin de soutien à la création ». À deux ans des municipales, le groupe de réflexion Axe Culture continue de labourer le terrain. Commerce, urbanisme, culture… L’ossature d’un programme, agrégeant des acteurs tels Christophe Itier, Haut commissaire à l’économie sociale et solidaire, ou Violette Spillebout, administratrice de la Maison de la photo, semble se mettre en place.

Cette fois, donc, l’attaque a pris la forme d’une « nécessaire réorientation des politiques culturelles ». Le constat posé par Violette Spillebout (ex-directrice de cabinet de Martine Aubry) voudrait « qu’entre le côté paillettes et la réalité associative et culturelle », le grand écart soit difficile à réaliser. Sa concentration autour de quelques grandes structures et événements (Lille3000 par exemple…) appauvrirait « sa démocratisation et son apport réel pour les habitants ». « Santé économique des structures culturelles, impact et réalité du mécénat, impact sur l’écosystème culturel… »

Voix du Nord du 09/07/2018